Et si on parlait *Fesses?

(Il est drôle mon titre, non?)(bon, ok…)

Aujourd’hui, on va parler pipi, caca, popo, prout, beurk, bref… couches quoi!
Mais pas n’importe lesquelles.

Lecteur, lectrice, tiens toi prêt, cela risque d’être long.

Souvent quand j’annonce à nos amis ou notre famille que nous avons décidé de nous lancer dans cette merveilleuse aventure que représentent les couches lavables, les réactions se suivent et se ressemblent… « Que-waaaaaa? Mais c’est dégueu! » ou encore « Mais tu aimes racler le caca ou quoi? » ou encore « Tu sais, un bébé, c’est déjà beaucoup de boulot, de lessives» etc, etc, etc.

Alors qu’on se mette d’accord dès le départ. Les couches lavables sont à NE PAS confondre avec ces bouts de tissus qui faisaient office de couches il y a des lustres années. Non non non, le progrès est bel et bien réel!

COUCHES

(ILS SONT PAS TOUT MIGNONS CES BÉBÉS EN COUCHES LAVABLES, HEIN?)

Cet article n’a pas pour but de vous faire un descriptif de tous les différents types de couches lavables qui existent. Ce serait bien trop long (déjà que…aheum). Non, j’ai juste décidé de vous faire part de notre choix à nous, puis de faire un petit bilan.

Pour la faire courte, il existe surtout 3 types de couches lavables:

– Les TE1 (tout-en-un)
– Les TE2 (tout-en-deux)
– Les couches lavables dites classiques (couche + culotte de protection)

Et 2 tailles :

– Multi tailles : en fonction de l’âge de bébé (taille S, puis M, puis L, etc, jusqu’à la propreté).
– Taille unique : la couche est utilisable de la naissance (à partir de 4kg) jusqu’à la propreté.

Pour notre part, nous avons opté pour le système TE1. Et en taille unique.

Ce système nous a paru être le plus simple pour se lancer. La TE1 est la couche lavable qui s’apparente le plus à une couche jetable classique Pampers ou Huggies, et la taille unique nous a permis d’acheter un pack, qui nous servira (normalement) pendant 2,5/3ans pour notre Bébéchou, jusqu’à ce que monsieur décide de poser ses fesses sur un pot (mais ceci sera une autre histoire, affaire à suivre…suis forte pour le suspense hein?).

Après de nombreuses heures de lectures de forums ou de blogs, et de visionnage de vidéos, nous avons choisi d’opter pour la marque BumGenius. Et pour le modèle : Freetime.

couches

La couche s’utilise simplement, se stocke simplement (un seau, 2 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé, et hop!), et se lave simplement (tous les 2 ou 3 jours, à la machine). Pour plus de praticité, nous utilisons ce qui s’appelle un voile biodégradable de protection (à placer dans la couche), ce qui évite d’avoir à « racler » les selles, et pour les gros pipis de nuit, on utilise ce qui s’appelle un booster (à placer dans la couche, encore une fois) pour une double absorption tip top cool de la mort qui tue!

Alors, facile hein?

Nous avons au total 20 couches, ce qui nous permet d’avoir pas mal de battement entre chaque machine (tous les 3 jours, environ….).

Alors maintenant, la grande question, que tout le monde se pose …

MAIS POURQUOI CE CHOIX???

D’un point de vue écologique. Franchement, nous ne nous voyions pas jeter des milliers (oui, sur 3 ans, la moyenne est de 6000 couches) de couches à la poubelle. Quand on voit ce que cela représente en déchet, ça fait peur, très peur (non mais UNE tonne quoi, tu rends compte???!). Nous ne sommes pas forcément écolo à fond les ballons, mais là, cet aspect nous a largement convaincu.

D’un point de vue économique. C’est indéniable, un paquet de couches, pampers, huggies, super U, ou même carrefour discount, ça a un coût. Et c’est même cher. Le calcul était vite fait. En investissant dans notre vingtaine de couches lavables, puis en poussant le vice à fond et en calculant le coût de revient total avec consommation d’eau (machines à laver and co), nous allons (normalement) économiser près de 1200 euros! Fou, hein? Cet aspect là aussi, nous a largement convaincu.

Meilleur pour la santé de bébé. Ben oui, les couches lavables, souvent, ça relève du bio. Pas de produit chimique comme ceux que l’on peut retrouver dans les couches jetables. Et puis, leur matière est beaucoup plus respirante. Moins de fesses rouges, un bébé heureux, des parents conquis : top!

C’est carrément plus fashion. Ok, ceci n’est pas l’argument qui nous a convaincu, mais c’est un petit +. Et ouais, notre Bébéchou a la grande classe dans ses supers couches, toutes colorées!

Je trouve cet article comparatif très bien fait, et assez rigolo : clique, clique, clique!

Bien évidemment, ceci relève d’un choix personnel, et nous n’en voulons à aucun de nos amis qui utilisent des couches jetables. Cependant j’aimerais que notre entourage soit un peu plus compréhensif lorsque nous exposons notre choix, et ne plus avoir à être confronté à des « tu verras, tu t’en lasseras! ». Oui, nous voyons bien, et nous ne nous en lassons pas.

Bref. Aujourd’hui, l’heure du bilan a sonné.

Et vous vous demandez « et alors, qu’est ce qu’elle en pense de ces couches???? Est-elle dégoutée par le caca dégoulinant?? » mouahaha, et bien non! Je n’en pense (presque) QUE du bien!

Malgré quelques tous petits inconvénients, chérichou et moi, nous sommes vraiment ravis du système!

Six mois plus tard…….

Les avantages:

– Economiquement parlant, c’est indéniable, on y gagne! Et puis qu’est ce que jouissif de passer devant le rayon couches sans s’y arrêter (folle, vous avez dit folle? gnihihihihi)

– Les fesses de Bébéchou sont belles, belles, beeeelles ! Pas une seule fois il n’a eu les fesses rouges/sèches/abimées/boutonnées (rayez la mention inutile). True story, et rien que pour ça, je suis convaincue!

– Pas d’odeur désagréable, ou presque. Je m’explique. Pour avoir utilisé Pampers tout son premier mois (popotin encore trop petit oblige), j’ai trouvé qu’au moindre pipi, une odeur beurk se dégagait de son arrière-train. Là, avec ma couche lavable, rien, nada, niet – sauf si vraiment on lui laisse la couche 12h d’affilées, ce qui n’arrive jamais (hors nuit), on est bien d’accord. Il arrive cependant qu’au bout de 3 mois d’utilisation, les couches sentent, sans raison apparente… Du coup, on procède à un décrassage (laisser tremper les couches 12h avec des cristaux de soude, puis cycle machine classique). Et hop, problème réglé.

 Effet au sec. Alors ça je ne sais pas si c’est dû à mon modèle de couche, mais en tout cas, même après 3h dans sa couche, et moultes pipis, je trouve que la couche reste plutôt sèche, contrairement à ce à quoi on pourrait s’attendre.

– Encore une fois, je ne sais pas si cela est dû à mon modèle, mais malgré les quelques cacatomiques débordants, les couches restent bien blanches, après lavage, et sèchent super vite. Efficacité quand tu nous tiens!

– Ecologiquement parlant, ça donne bonne conscience, et ça fait du bien au moral ;-)

couche1

Inconvénients:

– Lorsque l’on part en vacances, ça fait un sac en plus – beh oui, ça prend de la place ces choses là… De plus en plus, nous optons pour les couches jetables lors de courts séjours.

– Il est arrivé que certains cacatomiques débordentmalgré le voile… Mais comme dirait l’autre « c’est le jeu ma pauv’ lucette! ». Et puis, quand c’est arrivé, j’ai rincé la couche à l’eau claire avant de la stocker dans le seau à couches, et elle s’est très facilement nettoyée. Pas de soucis donc (je tiens également à rajouter que c’est fou comme le caca, quand il s’agit de celui de notre progéniture, prend une dimension toute autre : il sentirait presque bon! ha!).

– Il faut bien gérer le timing, et lancer la machine de couches en temps et en heure, sinon on se retrouve en rupture de couches (c’est aussi pour cela qu’on a un (seul et unique) paquet de Pampers en cas de besoin ^^)

Au niveau des tailles de pantalon, ça devient compliqué, voire chiant. Et pour moi c’est LE gros inconvénient. Il veut être assis tout le temps et si le pantalon serre trop, ça ne va pas. Alors on prend une taille au dessus, voire deux…

VOILA VOILA. 

Pour nous il est clair que du haut de nos 6 mois d’utilisation (presque) exclusive, les avantages prennent le dessus sur les inconvénients. Nous avons adopté le système et ne regrettons absolument pas notre choix! Evidemment, il s’agit d’un assez gros investissement de départ, et je conçois que ce n’est pas toujours possible de sortir cette somme en une fois.

Dans tous les cas, si vous vouliez mon avis, et bien…… FONCEZ, JE VOUS DONNE MA BENEDICTION!

A venir très bientôt sur le blog, un test de couche lavable/maillot de bain ;)

Crédit photo : http://www.langesdeflo.com/

Publicités

25 réflexions sur “Et si on parlait *Fesses?

  1. Je suis très sensible aux gestes écologiques parce qu’après tout au quotidien si chacun y met du sien, ça pourrait vraiment être mieux.
    Par contre pour les couches lavables j’ai comme un blocage !
    Je vois bien que ca serait mieux, mais pas envie… Et mon homme lui refuse tout court.
    Je respecte les parents qui font ce choix, d’ailleurs je ne vois même pas pourquoi quelqu’un aurait quelque chose à dire, c’est quand même pour le bien de la planete et le confort supplémentaire de bébé… !
    (oué des fois je comprends pas pourquoi on critique alors que les gens ne sont meme pas concernés et que c’est que du positif… O_o…)

    Bonne journée :)

    • Dommage pour le blocage! :( Mais je comprends que ça en rebute plus d’un… C’est vrai que les couches jetables c’est plus simples malgré tout… Et je suis d’accord, je ne comprends pas pourquoi on nous fait des remarques ou essaie de nous décourager alors que bon, après tout, ce n’est pas eux qui raclent le caca ;) héhé, biz!

  2. ici c’est couches jetables ! j’ai essayé mais le papa n’a pas du tout aimé. je comprends son point de vue. Peut être quand il sera plus grand quand il aura moins besoin d’être changé. et puis son ptit cul et deja bien gros, alors avec une couche lavable c’est abusé !!!!

  3. Coucou,
    Moi j’ai la bumgenius V4, bon je tourne aussi avec des jetables car la nuit je n’ose toujours pas les lavables et puis en ce moment 10 couches pour 2 bébés, j’ai beau faire plein de machines c’est un peu juste. J’hésite entre en racheter un peu ou bien attendre que la miss devienne propre. Et puis avec l’arrivée de la freetime eh bien du coup… vais-je me laisser tenter?
    Sinon pour la nuit tu fais comment?

    • Bumgenius c’est vraiment une chouette marque, j’en suis ravie perso! Je n’ai testé que les freetimes mais je ne lis que du bien même des autres modèles :) Pour la nuit nous on met un booster en plus, ça rajoute une ‘couche’ et ça absorbe mieux! Quelquefois ça fuit quand même, je ne le cache pas…

  4. Pendant ma grossesse j’ai parlé des couches lavables à Poulet, j’avais envie d’essayer. Il a complètement refusé, je me demande encore pourquoi puisqu’il a du changer une fois ou deux (et encore ?) la couche de Poussinet en presque 8 mois… (et du pipi en plus)
    Ceci dit, grâce à ton article j’ai enfin complètement compris comment ça marche les couches lavables alors un grand merci ! (et pourtant je m’étais renseignée…)
    Bisous

    • Ah bah bravo Poulet! Fais lui lire mon article, il regrettera, gna gna gna!! :) Et oui, j’ai aussi galéré avant de comprendre vraiment comment ça fonctionnait… Trop de modèles, de types de couches, d’avis différents… mais j’ai réussi! youhou!! Contente que mon article soit clair alors ;)

  5. Coucou,

    Ahaha, le problème du « cul de bourdon » à coller dans les pantalons on a le même ici :)
    Par contre, avec quoi laves tu tes couches ? Parce qu’on travaille une perte pleines de fuites et autre imperméabilité et je pense que ça vient du lavage…
    Par contre, comme Carine P, la nuit on est aux jetables parce que Mini est un gros pisseur et on avait trop de fuites.

    Bisous

    • C’est trop chiant le gros popotin franchement! Mais bon…. on fait avec. On lave les couches avec de la lessive bio (Auchan bio), à 60° et on met une poignée de cristaux de soude par machine! Ça roule très bien comme ça ;)

  6. J’ai longtemps hésité pour le premier et finalement, j’ai abandonné… Ma mère me disait que les couches jetables étaient la meilleur chose qui lui soit arrivées entre mes sœurs et moi, et je me suis laissé convaincre.Le pratique l’a emporté sur l’écologique te le financier! Mais à lire ton article, je regrette presque mais bon, c’est un peu tard, numerobis à 2 ans et sera bientôt propre!! ‘si si, j’y crois fort!!)

    • Dommage… C’est vrai que pour nos mamans c’est difficile à comprendre; la mienne m’a regardé comme si j’étais un extraterrestre quand je lui en ai parlé! Mais j’ai résisté :D Je t’envoie plein d’ondes +++ pour que ton numérobis soit propre très vite :D

  7. Pour les pantalon a priori les sarouels c’est plutôt pas mal. Je suis en train de tester avec le titi. Comme ça ne sert pas au niveau des fesses, pas de fuite et on ne voit même pas la couche. Après j’ai l’impression que le problème de pantalon doit plus se poser avec les garçons car pour le moment avec ma miss pas de soucis de vêtement, bon c’est une crevette donc ça joue peut-être aussi.
    Sinon sur beaucoup de site, il est écrit 20 couches pour commencer, ici on en a acheté 10 pour miss Ju et ça nous suffisait sans problème. Je précise que c’est quand même ma n°3 donc les lessives tournent.
    Nous aussi on avait pas mal hésité, j’avais commencé a regarder pour ma n°2 mais elle avait déjà 18 mois et du coup on avait abandonné l’idée. Et pour n°3 j’ai voulu tenter. On a fait un petit calcul si on utilisait 10 couches lavables on en remboursait facilement 1 par mois même en prenant des jetables de temps en temps. En fait chaque gros paquets de couche vaut quasi le prix d’une couche lavable donc ça va super vite.

    • Pour nous pour les pantalons c’est plus au niveau de la taille que ça coince, quand on reste à la maison je le mets en « caleçon » (leggings) ou pantalon cool (type jogging en moleton), et du coup ça va, mais dès qu’on sort le jean par ex, il est mal à l’aise assis (alors qu’avec une jetable pas de problème!), du coup je passe à la taille au dessus, mais faut faire l’ourlet, grrr…
      C’est vrai que côté financier ça va vite, c’est rentabilisé en moins de deux! Le prix des couches jetables fait mal franchement…

  8. Bon ben moi je ne vais pas redire tout le bien que j’en pense, tu m’as convaincue il y a des mois de ça ;)
    Je viens de commander une freetime pour comparer avec une hamac, je pense que je vais tourner avec des jetables bio le temps que mademoiselle soit assez grande pour les lavables et qu’elle ait testé les deux modèles ;)
    Cha, tu es mon modèle lol

  9. C’est vrai que c’est écologique, joli et économique :) J’aurai bien essayé mais contrainte de la garderie. Quoiqu’il en soit nous on est aux couches LIDL 6 euros les 80 couches (pour les deux même taille 7-18kg mouhaha) et aucun problème ! Sans le côté écolo c’est au moins un peu économique…!!

    • Ah ouais tiens, faudrait qu’on achète nos jetables là bas alors! Parce que chez carrouf les moins cheres sont au même prix mais elles sont pourries ! J’irai voir :p

  10. Tu m’as convaincu pour les BumGenius … nous aussi on est aux couches lavables, mais on a fait encore mieux économiquement *gniac gniac* comme je suis au Canada et toute la famille en France, ils étaient frustrés ne de pas pouvoir donner de cadeau au bébé alors on a suggéré de lui offrir chacun une couche via internet. On a reçu quelques unes en taille nouveau-né, d’autres en Small et 12 medium. L’avantage en choisissant la taille c’est qu’il n’a pas du tout de probleme de « grosses fesses » les couches sont pile poile ajustées. L’inconvenient c’est qu’elles deviennent trop juste et on va devoir investir dans des modeles plus grands (mais les 1eres etaient gratos donc on ne se plaint pas), je vais tenter les BumGenius. Quand on sort on prends toujours des jetables par contre. mais c’est clair que la majorité des gens qui nous entoure de comprend pas ce choix!!!

    • Heeeey pas mal l’idée du cadeau-couche :D C’est vrai que pour la taille unique, l’effet « grosses fesses » est un gros inconvénient, mais bon, dans les 2 cas il y aura toujours des + ou des – alors !! :)

  11. OMG!!! mais comment ce fait-il que je découvre ton blog qu’aujourd’hui!!!! j’adore!!!
    je commente ce post-là car figure toi que je vais le partager sur ma page fb car au demeurant j’aurais pu l’écrire… mes pepites portent eux aussi des CL, mon Pepito a refilé les siennes à sa petite soeur Pepita, et là encore on voit le double impact écologique/économique… Pepita a aujourd’hui 18mois, et n’a eût les fesses toutes rouges qu’une seule fois dans sa petite vie, un épisode de gastro où nous avions opté pour des jetables… la nuit, je vais pas te mentir, on prend des jetables, sous marque de grande surface, ca fait bien l’affaire, puis quand on voyage pareil… pour les pantalons, bein on ne prend que des mailles extensibles, pour pepita c’est fastoche, c’est une fille, donc sarouel, collant, leggings, j’avoue que pour Pepito c’etait un peu plus chaud, on se lasse assez vite du jogging même quand on l’a décliné dans toutes les couleurs…

  12. ah j’ai envie de rajouter que j’ai pas eût de bol car Pepito est entré en crèche vers 18mois presque 24, et ils n’aimaient pas trop les CL là-bas, donc le temps de garde il portait des jetables, heureusement que peu de temps après il était propre… par contre Pepita, quelle aubaine, dans sa crèche ils sont hyper opérationnels avec les lavables! les TE1 particulièrement

  13. Pingback: J’ai testé… la couche lavable 2LuxPocket ! | Chamallows&Co.

Me laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s