Parents français, bébé bilingue: notre challenge!

Image

Avec chéri nous avons vécu de nombreux mois à l’étranger – en tout presque 3 ans depuis que l’on se connait : Canada, Grande-Bretagne, Irlande… autant de pays anglophones qui font qu’aujourd’hui nous maitrisons l’anglais. Et malgré le fait que nous soyons tous les deux français, nous tenons beaucoup à l’apprentissage de cette langue pour notre lutin.

Pendant ma grossesse, j’avais commencé à me renseigner à ce sujet. Quelle méthode adopter, les erreurs à ne pas commettre, etc. Sauf que je n’ai jamais rien trouvé de concret.

Puis bébé est arrivé.

Nous en avons parlé à la pédiatre, et selon elle, tant qu’il n’est pas assez grand, il faudrait idéalement que l’un des 2 parents parlent TOUT LE TEMPS dans la langue étrangère, et l’autre en français. Evidemment c’est impossible. Nous parlons anglais, mais cela semble inconcevable que l’un d’entre nous ne parlent que dans cette langue, ce ne serait pas naturel, et cela limiterait les échanges…

Nos alternatives?

* Attendre que notre bout d’chou grandisse un peu. Quand il sera en âge de regarder quelques dessins animés, d’apprécier quelques comptines, et de comprendre des histoires, nous introduirons l’anglais dans son quotidien.

* L’inscrire à l’école anglaise/bilingue. Si possible, dès la maternelle. Nous nous sommes renseignés, et il en existe dans notre ville. Nous aimerions beaucoup pouvoir le faire, mais cela dépendra de nos finances…

* S’expatrier à l’étranger, encore! De loin la solution la plus efficace, économique, intéressante… Mais seul l’avenir nous le dira. Heureusement que le secteur d’activités de chéri lui permet de bosser à l’étranger assez facilement! A suivre donc…

Image

Publicités

7 réflexions sur “Parents français, bébé bilingue: notre challenge!

  1. il y a plusieurs écoles de langue dans mon quartier comme ça. cours d’anglais des la naissance et ça fait garderie en même temps. on aimerait aussi beaucoup qu’Arthur parle anglais mais il aura déjà le français, espagnol et catalan donc ça commence à faire beaucoup la !!

  2. Je débarque ici car je me pose les mêmes questions. Mais pour info et d’un point de vue théorique (en provenance direct de mon master en cours), un enfant a besoin d’être exposé 30% de son temps à une langue. Il n’y a aucune obligation à ne parler qu’une seule langue à son enfant. Par contre, il faut impérativement que la langue soit utile (contexte où seul l’anglais sera parlé) sinon l’enfant est malin et fait sans. De la même façon, il faut prévoir la continuité de l’utilité.
    Par exemple embaucher une fille au pair ou un baby-sitter anglophone pendant un an, puis ne plus en avoir pendant 6 mois ruine tous les effets de la première année (mais ça ne sert pas totalement à rien, car cela revient vite derrière).
    Autre possibilité, ce que nous faisons pour l’anglais qui n’est pas la langue que nous souhaitons lui apprendre en premier, nous utilisons l’anglais comme une langue « anti-enfant ». Si on a besoin de communiquer entre nous (la periode de Noël étant productive sur le sujet), on utilise l’anglais. C’était ainsi dans la famille de mon namoureux et chez une amie qui ont tous les deux appris très très vite l’anglais pour se défendre et prendre part à la discussion.

Me laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s